Mundenhof Parc animalier Amérique du Sud

Amérique du Sud

Le nandou d’Amérique

Le nandou d’Amérique

Tout comme les autruches d’Afrique ou les émus d’Australie, les nandous d’Amérique sont des oiseaux coureurs, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent pas voler. Ils vivent dans toute l’Amérique du Sud dans les plaines et hauts plateaux. Leur existence a été perturbée par la chasse et la destruction de leur habitat naturel mais leur espèce n’est pas menacée.

Le jaglu

Le jaglu

L’arrivée des conquérants espagnols en Amérique du Sud s’est parallèlement traduite par le déplacement d’animaux européens, comme par exemple les moutons. Au Mundenhof, les jaglus sont les représentants des moutons d’Amérique du Sud. Dans les siècles qui suivirent, la propagation d’espèces d’animaux importées d’Europe se traduisit par une diminution drastique des grands peuplements de lamas et d’alpagas en Amérique du Sud.

Lama

Le lama

Les Incas ont commencé à utiliser les lamas comme animaux d’élevage il y a cinq mille ans. Ils fournissaient de la laine, du lait, de la viande, étaient utilisés comme offrandes lors de sacrifices et étaient le seul moyen de transporter des charges lourdes sur les hautes montagnes difficiles d’accès. Ces animaux avaient, en outre, une forte signification religieuse et culturelle en Amérique du Sud. Il est de nos jours, lors de festivités, toujours coutume de les orner de bandeaux colorés et de glands décoratifs somptueux.  Les lamas se contentent de peu et, grâce à leur robe de laine, ils s’adaptent très facilement aux conditions climatiques des hauts plateaux d’Amérique du Sud.

accompagnez les soigneurs

De mars à octobre il vous est possible d’accompagner les soigneurs pendant qu’ils nourrissent les animaux. Tous les jours à 14h30 -sauf  le vendredi-. Point de rendez-vous : « Steinaffe » (la sculpture en pierre en forme de singe).