Mundenhof Histoire

L’histoire du Mundenhof

1294 
Le monastère du Günterstal devient pour 500 ans le nouveau propriétaire du Mundenhof. A cette époque-là il existe de nombreuses querelles entre les habitants du Mundenhof et les habitants du village voisin d’Umkirch qui se méfient de la propriété imposante qui se tient face à eux.
1806 
Avec la fin du vieil Empire, le Mundenhof tombe aux mains de la principauté du Baden, qui vient alors de se constituer, et il sera vendu deux ans plus tard à l’Université de Freiburg
1891 
Le Rieselfeld est mis en activité. Sur les terres les plus riches et fertiles, le domaine du Mundenhof pratique l’industrie laitière et la culture des céréales. 
1892 
Pour permettre le traitement des eaux résiduelles de la ville de Freiburg, qui compte à cette époque 53 000 habitants, il faut mettre en place un champ d’épandage c’est-à-dire une station d’épuration naturelle. La ville achète donc à l’université un terrain d’environ 500 hectares situé à l’est de Freiburg. Le terrain du Mundenhof fait partie de cette acquisition. 
1920 
Le champ d’épandage s’élargit et atteint une surface de presque 320 hectares.
1960 
La construction de l’autoroute se traduit par une séparation des prairies du « Hofwiese » et des champs du « Bleichacker »                                            
1968 
Grâce au soutien inconditionnel de l’ancien maire de la ville Eugen Keidel, un parc animalier voit le jour sur le site du Mundenhof et l’association du parc animalier de Freiburg (« Fördergemeinschaft Freiburger Tiergehege e.V. ») est fondée. Très rapidement, le nouveau parc reçoit chaque année plus de 100 000 visiteurs.
1985 
Première édition du festival annuel de musique « Zeltmusikfestival » (ZMF) au Mundenhof.
 
Après presque 100 ans de fonctionnement, le champ d‘épandage du Rieselfeld cesse définitivement son activité. Dans les années 60 et 70, la quantité des eaux usées s’était amplifiée du fait d’un fort accroissement de la population et d’une augmentation des zones artisanales. Le site ne pouvait plus faire face à l’énorme quantité d’eaux résiduelles qui pouvait atteindre quotidiennement jusqu’à 90000 mètres cubes. Depuis lors, les eaux usées de la ville sont acheminées et assainies à la station d’épuration de Forchheim. 
 
Le Rieselfeld, qui était par le passé dédié à l’agriculture intensive, se reconvertit dans l’exploitation écologique extensive de subsistance.
1991 
Le KonTiKi (Contact-Animal-Enfant) voit le jour. Les granges ont été démontées pour en permettre l’ouverture. 
1995 
Dans l’ancien champ d’épandage du Rieselfeld, la construction d’un nouveau quartier destiné à loger environ 10.000 personnes est mise en place.
1996 
Le Rieselfeld devient réserve naturelle protégée.
1999 
Les collines sont remblayées de terre.
2001 
Construction de la bambouseraie avec un pavillon.
2002 
Inauguration de la partie du parc dédiée à l’Amérique du Nord et à l’Afrique.
2003 
Inauguration de la partie du parc dédiée à l’Amérique du Sud.
2005 
Inauguration des enclos des singes de Java.
2006 
Inauguration des enclos praticables des chèvres pygmées.
2007 
Inauguration des enclos des ânes.
Inauguration du terrain de jeux en forme de dragon, le « Spieldrache ».
2011 
Inauguration  de l’édifice d’entrée.

Galerie de photos