Mundenhof Parc animalier Le milieu exotique

Le milieu exotique

Le point central du « milieu exotique » du Mundenhof est de montrer les différences de comportements sociaux qui peuvent exister entre les diverses sortes d’animaux. C’est pourquoi on trouve dans le parc aussi des animaux exotiques sauvages comme des ours bruns, des suricates et des singes.

L’ours brun

Au Moyen-âge l’Allemagne faisait encore partie des zones d’habitat de l’ours brun. De nos jours il n’en reste plus que quelques uns qui vivent en liberté, dans les Pyrénées, en Scandinavie, en Russie et en Europe du Sud-ouest. Ce sont des solitaires de nature et ils ne se mettent à la recherche d’un partenaire que pendant le rut. Mais, si on leur donne assez à manger, comme au Mundenhof, ils sont capables de vivre en captivité et en groupe. 

Le suricate

Les suricates, originaires d’Afrique du Sud, sont très dynamiques. Pour eux, la solidarité et la répartition des tâches sont vitales pour la cohésion de la famille. C’est toujours la femelle la plus forte qui prend la tête du groupe.

Meerschweinchen

Le cochon d’Inde

Les cochons d’Inde, originaires d’Amérique du Sud, vivent aussi en groupes organisés de manière hiérarchique. Mais les liens sociaux qui existent entre les membres d’un groupe sont moins forts que pour les suricates. Toutefois c’est très stressant pour eux lorsqu’un animal est enlevé ou ajouté au groupe. C’est pourquoi nous demandons à tous les visiteurs de ne pas toucher aux cochons d’Inde !

Le macaque de Java

Chez le macaque de Java, qui est arrivé chez nous d’Asie du Sud-est, règne une hiérarchie bien définie: le groupe est divisé en une classe inférieure et une classe supérieure et, à la différence des cochons d’Inde, le meneur est toujours le mâle le plus fort et le plus expérimenté. 

Gibbon

Le gibbon

Le gibbon, qui provient lui aussi d’Asie du Sud-est, fait partie d’un type de mammifères peu répandu : ceux qui restent fidèle au même partenaire toute leur vie. Lorsqu’ils ont des petits, le mâle et la femelle gibbon restent ensemble pour les élever.  Lorsqu’un petit atteint l’âge de 6 ans il est considéré comme ayant atteint l’âge adulte et doit alors quitter la famille. 

accompagnez les soigneurs

De mars à octobre il vous est possible d’accompagner les soigneurs pendant qu’ils nourrissent les animaux. Tous les jours à 14h30 -sauf  le vendredi-. Point de rendez-vous : « Steinaffe » (la sculpture en pierre en forme de singe).