Mundenhof Parc animalier Amérique du Nord

Amérique du Nord

Pinto

Le Pinto

Au 17ème siècle, les Espagnols introduisirent les chevaux en Amérique. En l’espace de 150 ans, ils se répandirent sur tout le continent et devinrent une marchandise très prisée ainsi qu’un butin de guerre très apprécié. Grâce à eux, les Indiens acquirent une mobilité qu’ils n’avaient auparavant jamais connue et développèrent ainsi de nouveaux modes de vie. Beaucoup de tribus abandonnèrent leurs villages et commencèrent à vivre dans des tipis, qu’ils pouvaient monter et démonter très rapidement. Ainsi, avec leurs Pintos, chevaux petits et habiles, ils suivaient les migrations des troupeaux de bisons. Leur robe d’une couleur impressionnante était comme un « maquillage de guerre » naturel qui leur permettait de se camoufler, ce qui était idéal pour des attaques surprises.


Bison

Le bison

Les Indiens se nourrissaient de la viande des bisons et fabriquaient des vêtements et des tentes à partir de leurs peaux. Dans le même temps, les bisons étaient considérés comme des animaux sacrés et les Indiens n’en tuaient pas plus qu’ils n’en avaient besoin pour vivre. C’est avec la colonisation des Amériques par les immigrants européens que commença l’extermination ciblée des immenses troupeaux de bisons. De nos jours, il n’y a plus beaucoup de bisons vivant à l’état sauvage et les Prairies de l’Amérique du Nord ont été presque entièrement converties en surfaces agricoles utiles.   

accompagnez les soigneurs

De mars à octobre il vous est possible d’accompagner les soigneurs pendant qu’ils nourrissent les animaux. Tous les jours à 14h30 -sauf  le vendredi-. Point de rendez-vous : « Steinaffe » (la sculpture en pierre en forme de singe).