Nur Bild Bild + Text
Rembrandt Harmensz. van Rijn, Selbstbildnis mit aufgerissenen Augen, 1630 © Kunstsammlungen der Veste Coburg

Augustinermuseum – Haus der Graphischen Sammlung | 28.10.2017 - 28.01.2018


Aperçu

18-09-2017

Rembrandt. Puissance e impuissance du corps. 100 eaux-fortes.

28.10.2017 - 28.01.2018

Entre plaisir et souffrance, puissance et impuissance : Rembrandt Harmenszoon van Rijn (1606 – 1669) dédie comme nul autre son oeuvre au corps humain. L’oeil à la fois attentif et tranchant, il observe l’homme. Rembrandt n’embellit pas, mais dépeint ce qu’il voit : enfants affamés, hommes et femmes grelottant de froid se pressant autour d’un poêle, homme urinant ou couple d’amoureux en pleins ébats sexuels. Aujourd’hui encore, ses oeuvres détiennent des secrets et font l’objet de nouvelles interprétations. Avec une sélection de 100 eaux-fortes, cette exposition donne un aperçu du réalisme du maître néerlandais. Les tableaux de Rembrandt témoignent du caractère à la fois vif et éphémère de tout ce qui est humain, de la rébellion de l’homme contre sa finitude physique et de la capitulation devant ses pulsions - et la mort.

28-09-2017

La France au siècle des Lumières et de la galanterie.

24.02. - 03.06.2018

Chefs-d’œuvre de la gravure à l’époque de Watteau

La bourgeoisie française du XVIIIe siècle aimait les divertissements de qualité alliant galanterie et charme, vivacité d’esprit et piquant. Les livres abondamment illustrés jouissaient d’une grande popularité. Les éditeurs publiaient romans, poèmes et pièces de théâtre en les illustrant largement et faisaient paraître des séries d’estampes gravées d’après des tableaux du rococo. … Lire plus

20-10-2017

Dans le laboratoire du modernisme Hölzel et son cercle

Du 25 novembre 2017 au 18 mars 2018

En septembre 1916, pendant la Première Guerre mondiale, Fribourg écrit un chapitre de l’histoire de l’art contemporain en accueillant une exposition remarquable : Adolf Hölzel (1853 – 1934), l’un des pionniers du modernisme en Allemagne, expose avec ses élèves à la Société fribourgeoise des Beaux-Arts (Freiburger Kunstverein) tout juste construite. C’est la première fois que le « cercle de Hölzel » se fait connaître du public.… Lire plus