Nur Bild Bild + Text
Glasschale aus Ihringen am Kaiserstuhl, um 500 v. Chr., Foto: M. Schreiner © Archäologisches Landesmuseum Baden-Württemberg

Archäologisches Museum Colombischlössle | ab 30. März 2017


Maifeier auf dem Münsterplatz, 1939 © Stadtarchiv Freiburg, M75/1

Augustinermuseum | 29/11/2016 - 08/10/2017


Johann Heinrich Ramberg: Der Freiherr von Greiffenegg auf der sturmumtosten Festung Osoppo (Friaul), 1823, Federzeichnung, Foto: Axel Killian

Augustinermuseum – Haus der Graphischen Sammlung | 08.07.2017 – 03.10.2017


Cryopreservation Unit, Cryonics Institute, Clinton Township, Michigan © Taryn Simon. Courtesy Gagosian Gallery

Museum für Neue Kunst | 27.05.2017 – 24.09.2017


Malanggan Maske, Neuirland, Ozeanien, Foto: Axel Killian

Museum Natur und Mensch | 27.05.2017 – 14.01.2018


18-09-2017

Aussi sûr que la mort? Un dernier voyage incertain

27.05.2017 – 14.01.2018

Mourir fait partie de la vie. Omniprésente et cependant bannie de notre quotidien, la mort évoque de grandes incertitudes. L’exposition «Todsicher? Letzte Reise ungewiss | Aussi sûrque la mort? Un dernier voyage incertain» du Museum Natur und Mensch pose le regard sur la mort et s’en approche du point de vue de l’ethnologie, des sciences naturelles et de la société. Que se passe-t-il quand la vie se termine? Comment faisons-nous nos adieux? Et en fait, qu’y a-t-il «après» ? L’exposition présente la variété des idées, traditions et modes de traiter la  nitude de la vie et s’adresse également aux familles et aux enfants. Un aperçu des débats sociétaux actuels comme le don d’organes ainsi que les interventions dans la collection permanente consacrée aux sciences naturelles viennent compléter la présentation.

30-03-2017

Fer - puissance - richesse

Ab 30. März 2017

Des découvertes d’importance internationale font l’objet de la nouvelle exposition sur l’âge du fer au sud du pays de Bade. … Lire plus

10-10-2017

Dans les bonnes comme dans les mauvaises périodes. Ce qui perdure

14.10.2017 – 8.4.2018

Comment l’art est-il conservé, comment vieillit-il et se transforme-t-il ? Comment le musée conçoit-il ses relations avec les artistes, les partenaires privés et publics, et comment puise-t-il dans sa propre collection et l’enrichit-il ? Comment la collection du musée se développe-t-elle et s’agrandit-elle avec le temps ? Dans les bonnes comme dans les mauvaises périodes. La nouvelle exposition temporaire se consacre à ces questions et met l’accent sur un aspect substantiel du musée dans son rôle de lieu public : il assume une responsabilité au long terme et encourage les relations et les échanges.